COMME UNE GRANDE FAMILLE

Création : lundi 5 juillet 2010 Mis à jour : lundi 27 mai 2013

L´expérience de foi crée communauté et, à son tour, la communauté transmet l´ expérience de foi.  Le modèle, nous le trouvons dans les premières communautés: quelles sont ses caractéristiques principales? Le Concile Vatican II fut convoqué dans cette intention: pour redonner au visage de l´Eglise du Christ toute sa splendeur, en retrouvant les traits les plus simples et les plus purs de ses origines (JEAN XIII). Discours de préparation du Concile, 13 novembre 1960). 
On a dit, et c´est exact, que le texte le plus important du Concile est celui des Actes des Apôtres, celui de la première communauté chrétienne: Ac 2,42-47. Quand le Concile s´interroge sur ce que doit être l´Eglise, il se réfère à Ac 2 (LG 13,1; DV 10,1); quand il s´interroge sur ce que doit être la vie du prêtre, il se réfère à Ac 2 (PO 17,4 et 21,1); quand il s´interroge sur ce que doit être la vie d´un missionnaire, il se réfère à Ac 2 (AG 25,1); quand il s´interroge sur ce que doit être la vie religieuse, il se réfère à Ac 2 (PC 15,1). A notre époque, il est nécessaire de revenir aux sources de l´expérience communautaire, afin que l´Eglise, ainsi rénovée en profondeur, soit capable d´évangéliser l´homme d´aujourd´hui.
Les premières communautés sont des groupes d´hommes et de femmes qui se réunissent, habituellement, le jour du Seigneur (Ap 1,7). Entre eux tous s´établit une relation de fraternité. Et c´est ainsi que le mystère de communion que constitue l´Eglise (cf. LG 1) devient visible, même aux yeux des non-croyants, qui disent: voyez comme ils s´aiment. Ils sont comme une grande famille.
Le fondement de cette communion, ce qui réellement agglutine cette nouvelle famille des disciples, c´est la Parole de Dieu. Comme le dit Jésus: ma mère et mes frères et soeurs, ce sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la mettent en pratique (Lc 8,21). Qui accueille la Parole acquiert un lien avec la communauté. Dans les premières communautés, la Parole de Dieu devient expérience du Christ (Ac 2,36), et expérience de conversion (2, 38).    
Les premières communautés sont des minorités dans la société, mais elles sont comme une cité construite en haut d´ une montagne (Mt 5, 14), comme la levure à l´intérieur de la masse du pain (Lc 13, 21). En leur sein se produit un vigoureux processus d´évangélisation des adultes, mais aussi des enfants. La catéchèse la plus ancienne se produit par immersion dans la vie de la communauté.
Elles se réunissent là où cela est possible, généralement chez les uns ou les autres. Ainsi, par exemple, chez la mère de Jean, surnommé Marc, à Jérusalem (Ac 12,12); chez  Aquilas et Prisca, à Ephèse et à Rome (1 Co 16,19); chez Philémon, à Colosses (Phm 2); chez Nymphas, à Laodicée (Col 4,15). A l´origine, le mot paroisse (para-oikia) fait référence aux premières communautés qui se réunissent dans les maisons (Ac 2,46).
Si une communauté dépasse 40 ou 50 membres, on loue une salle, ou on l´achète, ou encore son propriétaire  en fait don à la communauté. On l´adapte à son nouvel usage. Ainsi en est-il de la maison de Dura Europos, ville située sur la rive de l´Euphrate, vers l´année 232; dans sa salle de réunion tiennent environ 60 personnes. La maison de Pudens, qui logea Pierre à Rome, a pu avoir la même utilisation. A Santa Pudenciana (déformation de Pudens), on a trouvé des briques portant le sceau de Q. Servius Pudens. D´autres églises romaines sont, elles-aussi, construites sur des maisons particulières.