52. UN MONDE NOUVEAU. Restez vigilants

Création : lundi 15 septembre 2014 Mis à jour : lundi 15 septembre 2014

UN MONDE NOUVEAU
Restez vigilants

                 
1. La catéchèse Un monde nouveau est une introduction au bloc intitulé Nouvelle création qui, comme on le voit sur le schéma, se situe sur la diagonale qui va de la Création (V) à la Nouvelle Création (VI). Rappelons-le : le Projet Catéchuménal comprend quatre cahiers et six blocs :
    1. Il est au milieu de vous (I)
    2. Un seul Dieu et un seul Seigneur (II)
    3. De l´homme ancien (III) à l´homme nouveau (IV)
    4. De la création (V) à la nouvelle création (VI).

2. Pour la révision du Projet Catéchuménal, nous avons procédé par
étapes successives:
•    Les Signes de l´Évangile apparaissent compris dans le bloc : Il est au milieu de vous (I). Cette modification a été réalisée pendant l´année 2009-2010.
•    Les catéchèses du bloc Homme ancien (III) ont été récupérées et actualisées ; on a procédé à cette modification au cours de l´année 2010-2011.        
•    Les Grandes expériences bibliques  ont été laissées dans le groupe de la Création (V). Ce fut fait pendant l´année dernière, 2011-2012.

3.    La programmation de l´année en cours procède à la révision et à l´actualisation  du bloc Nouvelle Création (VI). Dans le projet initial, ce bloc incluait les novissimi vus sous l´angle de la rénovation (mort, jujement, purification, enfer, gloire). Dans le cadre de la révision actuelle, les novissimi apparaissent simplifiés.
•    La catéchèse sur les Sacrements -qui figurait dans le bloc de l´Homme Nouveau ( IV) et qui est représentée par la deuxième catégorie de cercles sur le schéma-  passe au bloc de la Nouvelle Création De cette manière, tous les blocs ne correspondent qu´à une seule série de cercles (homologation).
•    Les sacrements sont signes d´un monde nouveau. La confirmation et la pénitence apparaissent en tant que catéchèses complémentaires du baptême. La confirmation n´est pas un sacrement qui devrait diviser les Chrétiens, et cette réalité implique une dimension oecuménique. La Nouvelle Création se présente finalement comme suit :
1. Un monde nouveau. Restez vigilants (Mt 25,13).
2. Vent de rénovation, un temple nouveau (Jn 2,13-22).
3. Le baptême, nouvelle naissance (Jn 3,5-8).
4. Le repas du Seigneur, nouvelle alliance (1 Co 11,23-27).
5. Un sacerdoce nouveau, faire sa volonté (Hb 10,38).
6. Le vin du mariage, signe de l´Évangile (Jn 2,1-12).
7. La mission de guérir. Le Seigneur passe en guérissant (Ac 10,38).
8. Le dernier jour (Jn 6,40). Celui qui croit ne tombe pas sous le jujement (Jn 3,18).
9. Nouvelle création. Un ciel nouveau, une terre nouvelle (Ap 21,1-5).

4. À des Pharisiens qui lui demandaient quand allait arriver le Royaume de Dieu, Jésus répondit : « La venue du Royaume de Dieu ne se laisse pas observer, et l´on ne dira pas : « Voici : il est ici ! ou bien : il est là ! », car voici que le Royaume de Dieu est au milieu de vous » (Lc 17,20-21). Le Royaume de Dieu ne vient pas « avec puissance » (Mc 9,1), c´est le Royaume du Fils de l´Homme qui vient au-dessus de la nuée (Mt 16,27-28) et qui juje l´histoire humaine (19,28), après avoir beaucoup souffert et avoir été rejeté par cette génération (Lc 17,25).  
La création entière gémit jusqu´à nos jours et souffre dans les douleurs de l´enfantement (Rm 8,22). Il nous faut être attentifs, vigilants. Ce qui est réellement nouveau est en marche : « Voici que je vais faire des choses nouvelles, déjà elles pointent : ne les reconnaissez-vous pas ? » (Is 43,19). Le Concile a clos une époque et en a inauguré une autre qui « est encore dans l´attente de la forme originale d´institutionnalisation qui doit être la sienne » (J. Martín Velasco). Et cependant, « son avenir,  l´Eglise le porte en elle-même » (E. Yanes).